Campaign Kazakhstan

Wife and son of jailed dissident poet participate in protest at Kazakhstan embassy

Aron Atabek is a prize-winning poet and political writer in Kazakhstan. On his behalf, his wife and son have flown to London to participate in a Campaign Kazakhstan protest at the Kazakhstan Embassy Thurloe Square, South Kensington on Fri 5 Oct at 1pm.

Continue reading “Campaign Kazakhstan”

Nazarbayevisme

Il était un communiste illettré,
Tout d’un coup il s’est fait un démocrate,
Il était le satrape de la Russie –
Et voilà il est devenu un khan kazakh.

Ah, Grand Esprit Genghis Khan,
Qui a donné aux Kazakhs l’honneur et la gloire,
Sous la présidence de Noursultan
Les Kazakhs sont transformés en caravane de gitans.

Partout il n’y a que des réfugiés et des misérables,
Les villages kazakhs sont réduits en poussière,
Partout règnent le désespoir et le chagrin,
Le pays est un Shanyrak détruit!

Les pipe-lines apportent du fric qui disparait à l’étranger,
Les milliardaires s’immortalisent sur la liste «Forbes» et ce
Sont les personnes que nous connaissons déjà bien.
Et le plus triste pour nous c’est la vente
De la TERRE KAZAKHE sacrée et de l’honneur du pays, de son soutien!
La terre que les ancêtres protégeaient
Et pour laquelle ils versaient leur sang,
Il l’a vendue aux conquistadors!

Continue reading “Nazarbayevisme”

LA «RE-ZONA-NCE»

Mon père lavait tout l’or du pouvoir soviétique
Sur la rivière Kolyma.
Hélas, je répète le destin de mon père,
J’éprouve les mêmes souffrances de Kolyma
Et j’ai les mêmes chagrins.

Le père est jugé comme «l’ENNEMI du PEUPLE»,
Et je suis aussi «le FILS de l’ENNEMI»,
Je suis voué à ce travail pénible, car je suis mon père tout craché.
La Grande- Russie est ma mère,
Le Kazakhstan est mon père.k
J’ai grandi près du Volga.
Je me suis fait homme à Alma-Ata,
Avec un coup de pied j’ouvrais les portes aux Grands Seigneurs dans leur salle du trône,
J’étais sur que j’avais raison.

Continue reading “LA «RE-ZONA-NCE»”

La fille et «Shanyrak»

J’ai mon Aidana,
Elle s’appelle Signe de Tengri,
«Ai-Dana» est la sagesse de la lune.
Mais une autre fille Aidana de la Région Ili,
A consacré ses poèmes au détenu,
Et dans ces vers il y a Shanyrak en feu,
Et dans ces vers il s’agit de l’ami et de l’ennemi.
Mais les Kazakhs ont perdu la Terre,
Même la fille d’Ili comprend que c’est la Fin,
Le cœur est déchiré par une balle de plomb.
Donner la terre Kazakhe aux étrangers
Est la même chose que vendre sa mère.
C’est aussi priver son père de tout et
De reconnaître le régime du gredin!
Et détruire le foyer sacré,
Et condamner les gens à l’obscurité,
Et rendre orphelins les enfants,
En déchirer la poitrine des mères.
Nous, les Kazakhs, sommes un peuple étrange,
Le Tyran-monstre nous gouverne,
Il a vendu tout ce que l’on peut vendre,
Il nous a privés de tout.
«Hey, tu n’est pas le khan, tu es un loup avare !
Ah, Grand Maghambet,
200 ans se sont écoulés.

Aron Atabek, Kazakhstan, Karazhal, УЧ АК-159/22
Mars 2009

un étudiant à la Sorbonne a aidé à la traduction

Nazarbayevisme et Révolution

Parti ALACH-
Pour la renaissance de la nation et pour la justice sociale !

 

 ARON ATABEK

Nazarbayevisme et Révolution

Et se soulèvera le vengeur sévère
Et il sera plus fort que nous…
Extrait d’une chanson révolutionnaire

Le voici, il est apparu, le vengeur sévère. Face à la Crise Mondiale qui a démasqué d’un coup toute la gaucherie de l’organisation politico-sociale de notre planète. Même le grand Gengis Khan, le premier mondialiste et l’unificateur de l’humanité s’étonnerait de voir toutes les absurdités faites par les favoris des groupes dirigeants politiques et considérées comme des « bases du progrès et de la démocratie ».
Et voici la supériorité d’une partie de l’humanité sur l’autre. Je parle d’un « milliard d’or » (les pays développés) qui dévore trois quarts de toutes les ressources naturelles de la planète et des autres 5 milliards « non- d’or» voués à l’ethnocide et à l’extinction.
Et voici les doubles standards occidentaux qui sacrifient sans remords les principes sacrés de la Démocratie et de la Justice pour les intérêts immédiats. Cela donne le feu vert aux systèmes totalitaires et mercantilistes et rend inutiles la lutte et les souffrances des vrais démocrates et des patriotes dans les pays du tiers-monde.

Continue reading “Nazarbayevisme et Révolution”